Séminaires de formation
Séminaires de formation
formations 2015-2016
La Mémoire d’Auschwitz ASBL, qui a pour but l’étude et la transmission de l’histoire et de la mémoire de la Shoah, organise à Bruxelles des journées de formation pour enseignants et membres d’associations d’éducation permanente et tout professionnel associé aux domaines de l’éducation et de la culture.
Proposées « à la carte », les formations sont disponibles sur réservation pour des groupes de dix à vingt personnes. Didactiques ou visant à sensibiliser, elles sont conçues de manière à présenter des pistes utiles aux participants.
Couvrant des sujets variés (les commémorations de la Première Guerre mondiale, le siège de la Gestapo à Bruxelles, la mémoire juive du quartier Marolles-Midi), elles portent également sur les outils pédagogiques disponibles et sur l’organisation de voyages d’étude (camps d’extermination).
Les questions relatives à la connaissance et à la transmission de l’histoire et de la mémoire de la Shoah y sont le plus souvent abordées par l’examen d’œuvres ayant toujours un fort étayage historique.
Un dossier pédagogique muni d’une iconographie, de textes de référence et du plan d’une séquence pédagogique pouvant être exploitée professionnellement sera remis aux participants à l’issue de chaque formation.
 

Formations didactiques

  • CENTRES D’EXTERMINATION : La Shoah en Europe centrale : des ghettos aux centres de mise à mort (Jean-Yves Potel)
  • AUSCHWITZ : Histoire et visite du site aujourd’hui (Jean-François Forges)
  • CINÉMA : La Shoah à l’écran (Adolphe Nysenholc)
  • ARTS PLASTIQUES : Des témoignages aux héritages, les arts plastiques et Auschwitz (Paul Bernard-Nouraud, Daniel Weyssow)
  • BANDE DESSINÉE : De la fiction au récit mémoriel historique : comment la bande dessinée met-elle en scène la réalité du génocide arménien et de la Shoah ? (Isabelle Delorme)

 

Formations de sensibilisation

  • PREMIÈRE GUERRE MONDIALE : La Première Guerre mondiale en Belgique et les commémorations du centenaire (Laurence van Ypersele)
  • VISITER LES CENTRES D’EXTERMINATION : Voyage d’études à Cheƚmno, à Majdanek et dans les camps de l’« Aktion Reinhardt » (Frédéric Crahay, Johan Puttemans)
  • GESTAPO : Le siège de la Gestapo à Bruxelles (Daniel Weyssow) QUARTIER MAROLLES-MIDI : Mémoire juive du quartier Marolles-Midi (Daniel Weyssow)
  • PÉDAGOGIE : La Shoah en classe, quels outils ? (Philippe Plumet, Ina Van Looy, Nicolas Kurevic, Julie Ricard, Marjan Verplancke, Johan Puttemans)


Pour plus de détails : Programme complet (PDF)

Modalités pratiques

Réservation :
Mémoire d'Auschwitz ASBL – Daniel Weyssow
Rue aux Laines, 17 boîte 50 – 1000 Bruxelles
Tél. : +32 (0)2 512 79 98
Fax : +32 (0)2 512 58 84
Contact par courriel


Nous organisons aussi deux journées de formation continue (Ville de Bruxelles - CPEONS)

  • 13/11/2015 : « Processus d’extermination nazi, une vue d’ensemble »
  • 4/02/2016 : « Les Caves de la Gestapo – La Mémoire juive du quartier Marolles-Midi »

Attention ! Le bulletin d’inscription est à renvoyer avant le 16 octobre 2015.

Plus d'informations

 

Séminaires précédents

- 12 février 2015 : Des témoignages aux héritages. Les arts plastiques et Auschwitz
Journée de formation animée par Paul Bernard-Nouraud (diplômé en Sciences politiques, en Histoire et théorie de l’Art) et Daniel Weyssow (Mémoire d’Auschwitz ASBL).
La formation a lieu dans un contexte de réévaluation (voire de redécouverte) de la valeur des témoignages plastiques sur Auschwitz d’une part, et d’un affinement de la perception des traces d’Auschwitz dans les arts plastiques contemporains, d’autre part. Il constitue en ce sens un angle en partie neuf d’appréhension de l’événement et de ses traces contemporaines. Cette formation propose par conséquent de développer des pistes de réflexion à partir d’un corpus d’œuvres d’art souvent peu connues ayant trait à Auschwitz. L’enjeu est de proposer une étude des relations entre l’événement et les œuvres depuis les témoignages plastiques réalisés dans les camps jusqu’aux œuvres contemporaines.

- 7 mars 2013 : Violence, mémoire et transmission à travers la bande dessinée
Séminaire animé par Michel Kichka (Illustrateur, Cartooniste, Professeur aux Beaux-Arts de Jérusalem).
Auteur de : Deuxième génération : Ce que je n'ai pas dit à mon père (Dargaud, 2012)
Deuxième Génération n'est pas un règlement de comptes avec l'Histoire. C'est un récit autobiographique à travers lequel Michel Kichka retrace les instantanés décisifs d'une enfance, d'une jeunesse et d'une vie passées dans l'ombre de la Shoah, du plat pays à la terre promise, entre cauchemars, souvenirs drôles, moments joyeux et actes de délivrance.
Célèbre auteur israélien et caricaturiste majeur, Kichka n'est pas seulement un fervent partisan de la paix au Proche-Orient, il est aussi le fils d'un homme qui fut l'unique survivant de sa famille après la guerre. À 20 ans, son père est revenu dans sa Belgique natale. Il y eut deux filles et deux garçons. Et un vécu si pesant que ses enfants n'ont eu de cesse de vouloir s'en émanciper, chacun à sa façon. Un ton unique et touchant, une histoire intime et poignante. Deuxième génération est un roman graphique qui tient à la fois du récit et du documentaire historique, une bande dessinée splendide et déroutante.

 

  • M. Kichka - Transmission de la mémoire et bande dessinée (Partie 1) - 2013-03
  • M. Kichka - Transmission de la mémoire et bande dessinée (Partie 2) - 2013-03
  • M. Kichka - Transmission de la mémoire et bande dessinée (Partie 3) - 2013-03
  • M. Kichka - Transmission de la mémoire et bande dessinée (Partie 4) - 2013-03
  • M. Kichka - Transmission de la mémoire et bande dessinée (Partie 5) - 2013-03

- 22 et 23 mars 2012 : Le cinéma historique, entre fiction et documentaire

Le cinéma est devenu un des véhicules majeurs de la mémoire des grandes violences du siècle. Il s’agit d’interroger les places et fonctions respectives du document et de la fiction dans les productions filmiques couvrant une période allant de 1914 à 1945, productions réalisées de 1914 jusqu’à nos jours. Ce séminaire proposera une approche de l’évolution des rapports entre document et fiction et une analyse de certaines séquences de films exemplaires dans un but pédagogique.
Séminaire animé par Alain Kleinberger (Paris Ouest Nanterre La Défense) et Philippe Mesnard (Mémoire d'Auschwitz ASBL).

- 17 et 18 mars 2011 : Usages de la propagande (discours et images) dans les sociétés totalitaires et dans les sociétés démocratiques
Séminaire animé par Luba Jurgenson (Maître de conférences à la Sorbonne) et Philippe Mesnard.

- 18 et 19 novembre 2010 : Déplacements de populations, déportations, personnes déplacées, déplacements humanitaires, exils
Séminaire animé par Rony Brauman (Professeur à l'Institut d’Études politiques – Paris, Directeur de recherches à la Fondation Médecins sans Frontières) et Philippe Mesnard.

 
Nos activités sont soutenues par :logo loterie fr logo_fwb   logo_bnb_fr       Nous sommes membre du BCH : 

Contact

Fondation Auschwitz – Mémoire d'Auschwitz ASBL
Rue aux Laines, 17 boîte 50 – B-1000 Bruxelles

   +32 (0)2 512 79 98
   +32 (0)2 512 58 84
   info@auschwitz.be

Bureaux ouverts du lundi au vendredi de 9 h 30 à 16 h,
accès de préférence sur rendez-vous.

twfbytin

Devenir membre

Pour devenir membre adhérent de la Mémoire Auschwitz ASBL, pour participer à ses activités et soutenir ses actions, il suffit de nous contacter et de verser la somme de 40,00 € au compte n° 310-0780517-44 (IBAN : BE55 3100 7805 1744 – BIC : BBRUBEBB)

Tout don supérieur à 40,00 € donnera lieu à une exonération fiscale pour les contribuables belges. 

S'abonner

à notre newsletter en français

catchme refresh
Joomla Extensions powered by Joobi