Épilogue
Épilogue


tr 1000 2015Sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi


Avec le soutien également de la Commission européenne

eu europe for citizens logo sm

 

 

Le voyage mémoriel du Train des 1 000 du mois de mai 2015 est derrière nous. Les jeunes participants sont rentrés chez eux... en Belgique, au Portugal, en France, en Italie, en Hongrie, en Estonie, en Croatie, en Allemagne, aux Pays-Bas, au Luxembourg ou en République tchèque. Le temps est venu pour les participants de contextualiser les impressions qu’ils ont gardées d’Auschwitz-Birkenau.

Le Train des 1 000 n’est pas seulement une confrontation avec le passé, mais aussi un moment de réflexion sur l’extrémisme, la xénophobie et l’exclusion qui, aujourd’hui encore, marquent notre société. Il est un rendez-vous avec son propre rôle dans la société.

Tout comme ils l’ont fait pendant la période préparatoire au voyage, les particpants entament une réflexion post-voyage en groupe. Tous les jeunes le font de leur façon. À plusieurs endroits en Europe, les jeunes partagent leurs expériences d’Auschwitz avec leur environnement. Leur nouveau rôle : transmettre la mémoire !

 

tr-1000 18-11

 

Vous trouverez ci-dessous un échantillon de compte rendus, photos, expositions, activités créés dans le cadre ou à la suite du voyage du Train des 1000.

 

Participants au Train des 1 000 en 2015

Environ 600 Belges ont participé à ce voyage. Ceux-ci étaient issus des 10 provinces du royaume, ainsi que des communautés (francophones et néerlandophones) de la région de Bruxelles.

Les Belges ont été sélectionnées sur base de l’introduction d’un dossier auprès d’un jury (un francophone et un néerlandophone) constitué de représentants des organisateurs et de représentants extérieurs des instances officielles de Flandre comme de Wallonie (Démocratie ou Barbarie pour les francophones et BCH pour les néerlandophones). A la fin de l’année scolaire 2013-2014, un appel à projets avait été lancé, via les communautés, ainsi que via différents canaux de communication (sites Internet de l’Institut des Vétérans, de l’ASBL Mémoire d’Auschwitz, etc). Ceux qui avaient introduit un projet, devaient démontrer leur intérêt pour les matières mémorielles en général, et relatives à la criminalistique nazie en particulier. Chaque projet devait contenir un « avant », un « pendant » et un « après ». En d’autres termes, chaque projet devait comprendre une étape préparatoire au voyage, ainsi qu’une description de la façon, dont le groupe utiliserait l’expérience acquise lors de ce voyage par la suite. Les dossiers ont ainsi été évalués sur base d’un ensemble de critères objectifs et les lauréats ont alors été sélectionnées pour participer au Train des 1 000.

La participation de groupes provenant d’autres pays européens a été réalisée via la Fédération internationale des Résistants. Celle-ci a lancé un appel via ses associations membres dans de nombreux pays européens.


  • Allemagne
    • Recherches historiques et présentation
      Ces recherches ont permis de réunir 350 personnes venant d'Allemagne.
      L'événement a eu lieu à Bebra, en Allemagne, le 19 mai 2015.
      Les participants allemands ont effectué des recherches sur les déportés de la ville de Bebra. Ils ont retracé la vie et la déportation de la famille de Lilly Jahn et présenté les résultats à des centaines d'autres jeunes et à la presse.
    • Meeting
      Il a permis de réunir 25 personnes de Kessel, en Allemagne.
      L'événement a eu lieu à Kessel, le 11 juin 2015.
      Ulrich Schneider, secrétaire général de la Fédération Internationale des Résistants, a témoigné de son expérience du Train des 1 000.
    • Exposition
      Elle a permis de réunir 60 personnes de Fulda et sa région, en Allemagne.
      L'événement a eu lieu à Fulda, le 18 juin 2015.
      Les jeunes venant de Fulda ont présenté des photos et impressions du Train des 1 000 aux parents et invités. Le but était de communiquer les résultats de cet événement pour les jeunes et les perspectives européennes.
    • Présentation
      Il a permis de réunir 240 personnes de Berba et sa région, en Allemagne.
      L'événement a eu lieu à Berba, le 24 juin 2015.
      Les jeunes participants de la région de Breba ont fait part de leur expérience au Train des 1 000 devant  d'autres jeunes et invités pour présenter la façon intéressante d'apprendre et la rencontre avec les jeunes européens.



  • Court-Saint-Etienne :
    • « Pour ne pas oublier... »
      Il a permis de réunir 200 personnes venant de la région de Court-Saint-Etienne, en Belgique
      L'événement a eu lieu à Court-Saint-Etienne, le 22 mai 2015.
      Lors de cet après-midi commémoratif, les jeunes de la commune ayant participé au voyage ont présenté à d'autres jeunes de l'Institut Technique provincial et à des journalistes locaux un film retraçant leur voyage avec commentaires en direct. Ils ont également présenté l'exposition qu'ils ont réalisée et inauguré un monument commémoratif.

  • Etterbeek :
    • Parcours des jeunes au Train des 1 000
      Montage qui a permis de rassembler 825 personnes venant de Bruxelles, en Belgique.
      L'événement a eu lieu à Etterbeek, le 26 juin 2015.
      Lors de la proclamation des rhétoriciens du Collège Saint-Michel, un montage retraçant le parcours des élèves lors de leur voyage ainsi que des extraits du témoignage de Monsieur Alberto Israël ont été projetés.
    • « Train de l'Histoire »
      Cette exposition a permis de réunir 650 personnes  provenant de Bruxelles, en Belgique.
      L'événement a eu lieu à Etterbeek, du 26 janvier au 3 février 2016.
      Il s'agissait d'une exposition au lycée Émile Jacqmain composée de la présentation de leur monument pop-up, d'une exposition de l'Institut des Vétérans, d'une exposition sur le conflit israélo-palestinien à la suite des voyages de seize personnes d'Etterbeek en Israël ainsi que d'une exposition retraçant leur voyage au Train des 1 000 avec la présentation de cinq témoins et l'histoire du lieu pendant la guerre.

    Reportage sur l'exposition - Monument pop-up « Train de l'histoire »


    • Exposition en collaboration avec « Amnesty International »
      Elle a permis de rassembler 1 850 personnes provenant de Bruxelles, en Belgique.
      L'événement a eu lieu à Etterbeek, du 3 au 10 mars 2016.
      L'exposition au Collège Saint-Michel reprenait des témoignages et photos des participants au Train des 1 000. Le but de celle-ci était de mettre en parallèle les événements de la Shoah des années 1930 à 1945 avec la situation des réfugiés en Europe occidentale à l'heure actuelle.
    • Rencontre avec M. Alberto Israël
      Elle a permis de rassembler 245 personnes provenant de Bruxelles, en Belgique.
      L'événement a eu lieu à Etterbeek, en mars 2016.
      M. Israël a témoigné de son vécu de déporté et de rescapé du camp d'Auschwitz devant les jeunes présents.

  • France
    • Journée d'étude et rencontre intergénérationnelle
      Elles ont permis de réunir 500 personnes venant de France.
      L'événement a eu lieu à Lille, les 9 novembre et 15 décembre 2015.
      500 jeunes ont pu assister aux témoignages de deux rescapés d'Auschwitz, M. Paul Sobol et M. Alberto Israël. Ce qui a permis aux jeunes de réaliser un film évoquant le témoignage des deux déportés et de rédiger un texte sur des valeurs universelles telles que la tolérance et le respect.
    • Présentation du projet (PDF)
    • Exposés
      L'événement a permis de rassembler 240 personnes venant de Lille, en France.
      Il a eu lieu à Lille, du 14 au 29 mai 2015.
      À leur retour du voyage, les jeunes y ayant participé ont effectués des exposés qu'ils ont présentés devant d'autres jeunes afin de raconter leur expérience du Train des 1000.
    • « L'écriture est parole et silence à la fois »
      L'événement a permis de réunir huit personnes venant de la région de Saint-Omer, en France et a permis de toucher entre 18 000 et 20 000 personnes de la région de Saint-Omer, en France.
      Il a eu lieu à Longuenesse, en France, les 12 et 19 mai 2015.
      À la suite de leur participation au Train des 1 000, les jeunes se sont réunis deux soirs afin de rédiger deux articles afin de partager leur expérience. Ceux-ci sont parus dans la presse locale.
    • Texte d'Alexandra Biallais (PDF)
    • Texte de Lucas Lefebvre « 70 ans en arrière, retour au cœur de l’histoire avec le Train des Mille » (PDF)
    • « Raconter pour ne pas oublier »
      L'événement a permis de réunir 512 personnes venant de la région de Saint-Omer, en France.
      Il a eu lieu à Longuenesse, en France du 18 au 31 mai 2015.
      À leur retour du voyage, les jeunes ont émis le désir de partager avec leurs camarades leur expérience, leur vécu, leur ressenti,... Dès lors, ils ont témoigné dans toutes les classes lors des cours de religion.
    • « Une image vaut mieux que mille mots »
      L'événement a permis de réunir 120 personnes venant de la région de Saint-Omer, en France.
      Il a eu lieu à Longuenesse, en France, le 5 juin 2015.
      Une exposition de photos, prises par les élèves et  retraçant leur voyage au Train des 1 000 a été organisée. Lors de celle-ci, les parents avaient été conviés. Cette manifestation a su rencontrer un public touché.

  • Hasselt :
    • « Burgerleerproject »
      Il permettra de réunir 37 personnes venant d'Hasselt, en Belgique.
      Il aura lieu à Auschwitz et Birkenau, en Pologne, du 10 au 15 avril 2016.
      Ce projet a pour but d'intégrer l'histoire de la Shoah dans un contexte plus large des droits de l'homme et de l'enfant dans un but d'éducation au souvenir pour « ne pas oublier le passé et aimer l'avenir ». Pour ce faire, les jeunes ont d'abord visité la Caserne Dossin le 19 décembre 2015 et le Mémorial du Fort de Breendonk le 27 février 2016.
    • Projet de visites et de voyage en 2016 (PDF)

  • Italie
    • Exposition : « I don't forget you »
      Elle a permis de rassembler 400 personnes venant de Formia, en Italie.
      L'événement a eu lieu à Formia, du 22 au 28 janvier 2016.
      Deux jeunes ayant participé au Train des 1 000 ont réalisé une exposition de photographies de leur voyage afin de partager leur expérience avec leur concitoyens. Celle-ci a été inaugurée en présence de la bourgmestre de Formia et de quelques responsables de l'ANPI.
    • Exposition (galerie de photos dans la colonne de droite) (bientôt disponible)
    • Rapport sur l'exposition (PDF)


Reportage sur l'exposition - Monument pop-up


  • Knokke :
    • Film
      L'événement a eu lieu à Knokke, en Belgique.
      Les jeunes de Knokke ayant participé au voyage du Train des 1 000 ont réalisé un film sur celui-ci et l'ont présenté à d'autres jeunes.


 
Reportage sur le Monument pop-up



  • Marche-en-Famenne :
    les participants ont mis en place un débat sur le sujet, élargi au racisme. La rédaction d'examen d'anglais à l'Athénée Royal Nestor Virton de l'un des participants a un lien avec le sujet du Train des 1000.

nestor virton 1   nestor virton 2


  • Namur :
    • Suite au Train des 1 000, les participants réalisent des toiles qui seront exposées en mai 2016 à l'Institut Félicien Rops.


  • Vellereille-les-Brayeux :
    • Réalisation audiovisuelle
      Elle a permis de réunir 149 personnes venant du Hainaut, en Belgique.
      L'événement a eu lieu à Vellereille-Les-Brayeux, du 21 septembre au 2 octobre 2015.
      Les jeunes de Vellereille ayant participé au Train des 1 000 ont présenté aux jeunes du Collège Notre-Dame de Bonne-Espérance leur réalisation audiovisuelle qui consistait à partager leur récit, tout en y intégrant l'histoire de trois familles juives de la région pour lesquelles différentes recherches avaient été faites.
    • Compte rendu d'Anne Fachinat, professeur d’histoire, avec des photos et un texte d'élève (PDF)

  • Woluwe-Saint-Lambert :
    • Projection d'un film expliquant la montée d'un processus génocidaire
      Celle-ci a permis de réunir 250 personnes provenant de Bruxelles, en Belgique.
      L'événement a eu lieu à Woluwe-Saint-Lambert, le 24 juin 2015.
      Huit jeunes ayant participé au Train des 1 000 ont réalisé un film de cinq minutes expliquant la mise en place d'un processus génocidaire. L'action est transposée dans un poulailler, afin de ne heurter aucune sensibilité religieuse, philosophique ou politique.
    • Exposition de photographies et de témoignages et journal de bord
      Elle a permis de réunir 600 personnes provenant de Bruxelles, en Belgique.
      L'événement a eu lieu à Woluwe-Saint-Lambert, du 27 janvier au 11 mars 2016.
      Différents panneaux reprenant des photos du voyage ainsi que des textes des jeunes de la commune qui ont participé au Train des 1 000 ont été exposés dans le hall de l'école des Dames de Marie afin de témoigner auprès des autres jeunes de leur « expérience » et ainsi les amener à la réflexion. Le journal de bord d'un des participants a également été mis en ligne.
    • Exposition (galerie de photos dans la colonne de droite)
    • « Ce que je retiens », textes de sept participants au Train des 1000 (PDF)
    • Journal de bord de S. Manjah (PDF)
    • Rencontre avec M. Alberto Israël
      Elle a permis de rassembler 92 personnes provenant de Bruxelles, en Belgique.
      L'événement a eu lieu à Woluwe-Saint-Lambert, le 22 février 2016.
      M. Israël a témoigné de son vécu de déporté et de rescapé du camp d'Auschwitz devant les jeunes présents.

« Train de l'Histoire »

Cette exposition a permis de réunir...

L'événement a eu lieu à Etterbeek, en Belgique, du 26 janvier au 3 février 2016.

Il s'agissait d'une exposition composée de la présentation de leur monument pop-up, d'une exposition de l'Institut des Vétérans, d'une exposition sur le conflit israélo-palestinien à la suite des voyages de 16 personnes d'Etterbeek en Israël ainsi que d'une exposition retraçant leur voyage au Train des 1000 avec la présentation de 5 témoins et l'histoire du lieu pendant la guerre.

Exposition de photographies et de témoignages et journal de bord

Elle a permis de réunir 600 personnes provenant de Bruxelles, en Belgique.

L'événement a eu lieu à Woluwe-Saint-Lambert, en Belgique, du 27 janvier au 11 mars 2016.

Différents panneaux reprenant des photos du voyage ainsi que des textes des jeunes de la commune qui ont participé au Train des 1000 ont été exposés dans le hall de l'école afin de témoigner auprès des autres jeunes de leur « expérience » au Train des 1000 et ainsi les amener à la réflexion. Le journal de bord d'un des participants a également été mis en ligne.

 

« Herrineringsboom »

L'événement a permis de réunir....

Il a eu lieu à Landen, en Belgique, le 27 janvier 2016.

Plusieurs jeunes de Landen ont réalisé un « monument pop-up » qui a été « élevé » à l'occasion de la journée du souvenir de la Shoah, en présence de la bourgmestre de Landen. Ce monument représentait un arbre « décoré » de mains sur lesquelles figuraient les noms et âges de jeunes déportés depuis la Caserne Dossin.

 

Journée de sensibilisation, expositions et témoignage

Ceux-ci ont permis de réunir 580 personnes venant de Belgique.

L'événement a eu lieu à Jambes, en Belgique, du 28 janvier au 23 février 2016.

L'exposition a débuté par une journée de sensibilisation lors de laquelle un film a été projeté, et 2 expositions existantes (« 14-45 » et « libération des camps ») ainsi qu'une expo artistique sur la Shoah réalisée par des jeunes de Jambes, encadrés par les participants au Train des 1000, ont été visitées. Cette exposition a été ouverte au public et clôturée par le témoignage de Monsieur Paul Sobol, survivant d'Auschwitz, devant 120 personnes.

http://www.canalc.be/jambes-un-rescape-dauschwitz-face-aux-eleves/

 

Rencontre avec Monsieur Alberto Israël

Elle a permis de rassembler 92 personnes provenant de Bruxelles, en Belgique.

L'événement a eu lieu à Woluwe-Saint-Lambert, en Belgique, le 22 février 2016.

Monsieur Israël a témoigné de son vécu de déporté et de rescapé du camp d'Auschwitz devant les jeunes présents.

 

Exposition

Elle a permis de réunir...

L'événement a eu lieu à Etterbeek, en Belgique, du 3 au 10 mars 2016.

Il s'agissait d'une exposition reprenant les témoignages de jeunes d'Etterbeek qui ont participé au Train des 1000. Elle retrace leur expérience depuis leur candidature jusqu'au voyage du retour, tout en faisant un lien avec l'actualité.

Dans le cadre de la collaboration de la Mémoire d'Auschwitz ASBL avec :


iv inigfir

 

Avec le soutien de :

eu europe for citizens logo sm

loterie frlogo_fwb

PowerPoint de Bertrix

Galerie de photos de Mouscron

Exposition à Jambes

Exposition « Valises-miroirs » à Liège

Exposition à Woluwe-Saint-Lambert

 
Nos activités sont soutenues par :logo loterie fr logo_fwb   logo_bnb_fr       Nous sommes membre du BCH : 

Contact

Fondation Auschwitz – Mémoire d'Auschwitz ASBL
Rue aux Laines, 17 boîte 50 – B-1000 Bruxelles

   +32 (0)2 512 79 98
   +32 (0)2 512 58 84
   info@auschwitz.be

Bureaux ouverts du lundi au vendredi de 9 h 30 à 16 h,
accès de préférence sur rendez-vous.

twfbytin

Devenir membre

Pour devenir membre adhérent de la Mémoire Auschwitz ASBL, pour participer à ses activités et soutenir ses actions, il suffit de nous contacter et de verser la somme de 40,00 € au compte n° 310-0780517-44 (IBAN : BE55 3100 7805 1744 – BIC : BBRUBEBB)

Tout don supérieur à 40,00 € donnera lieu à une exonération fiscale pour les contribuables belges. 

S'abonner

à notre newsletter en français

catchme refresh
Joomla Extensions powered by Joobi