Analyses et études de 2010
Analyses et études de 2010
Questions humanitaires et droits de l'Homme

  • Rachel Nef (Travailleur humanitaire auprès de demandeurs d'asile, Amnesty International – France) : Quelle est l'influence des États membres sur la politique migratoire européenne ? (PDF)
    On assiste, depuis le milieu des années 1980 en Europe, à une croissance rapide des taux de rejet des demandes d’asile, aux fermetures administratives et symboliques des frontières et à la multiplication des lois répressives sur le droit au séjour et le regroupement familial. Les chefs d'État des différents pays concernés utilisent régulièrement l'alibi d'une européanisation de la politique migratoire européenne qui les contraindrait à mettre en place ces politiques répressives. Mais, à l'aune des projets de loi récemment adoptés par les pays membres, on peut se demander si l'Union européenne n'est pas uniquement un cadre dans lequel ceux-ci mettent en place des politiques de plus en plus restrictives.

 

 

  • Frédéric Casier (Conseiller juridique / Service International de Droit Humanitaire – Département International – Croix-Rouge de Belgique) : Les déplacements de population comme crise humanitaire : les conséquences sur la population, le droit applicable et la réponse humanitaire (PDF)
    Les personnes déplacées constituent une question humanitaire complexe. La complexité est due au volume de populations concernées et au cadre juridique à appliquer. Le déplacement concerne les populations fuyant les conflits armés, mais aussi les catastrophes naturelles. Des dispositions juridiques de prévention et de protection en faveur des déplacés sont prévues par le droit international humanitaire (DIH), qui a pour objet de limiter les effets néfastes des conflits armés. Il vise plus spécifiquement à protéger les victimes des conflits armés et à limiter les moyens et les méthodes de combat. Le présent article aborde les causes et les conséquences humanitaires des déplacements de population, le cadre juridique applicable ainsi que la réponse humanitaire apportée par la Croix-Rouge. (Définition largement inspirée du CICR : Services consultatifs en droit international humanitaire, « Qu’est-ce que le droit international humanitaire ? » ; Droit international humanitaire – Réponses à vos questions, Genève, CICR, avril 2003, p. 4)

 

 

 

Mémoire de la Shoah et de la terreur nazie

 

 

 

 

 

Questions de mémoire et de représentation

 

 

  • Yves Ternon (Historien. Docteur en Histoire – Université de Paris IV–La Sorbonne) : Présentation historique du Génocide arménien

 

 

 

 

 

 

Questions historiques


 
Nos activités sont soutenues par :logo loterie fr logo_fwb   logo_bnb_fr       Nous sommes membre du BCH : 

Contact

Fondation Auschwitz – Mémoire d'Auschwitz ASBL
Rue aux Laines, 17 boîte 50 – B-1000 Bruxelles

   +32 (0)2 512 79 98
   +32 (0)2 512 58 84
   info@auschwitz.be

Bureaux ouverts du lundi au vendredi de 9 h 30 à 16 h,
accès de préférence sur rendez-vous.

twfbytin

Devenir membre

Pour devenir membre adhérent de la Mémoire Auschwitz ASBL, pour participer à ses activités et soutenir ses actions, il suffit de nous contacter et de verser la somme de 40,00 € au compte n° 310-0780517-44 (IBAN : BE55 3100 7805 1744 – BIC : BBRUBEBB)

Tout don supérieur à 40,00 € donnera lieu à une exonération fiscale pour les contribuables belges. 

S'abonner

à notre newsletter en français

catchme refresh
Joomla Extensions powered by Joobi