Analyses et études de 2016
Analyses et études de 2016
  • Georges Boschloos (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Rescue The Perishing. Eleanor Rathbone et les fugitifs du fascisme et du nazisme (PDF)
    En 2016, l’année de toutes les discussions sur la « crise des demandeurs d’asile », nous commémorons le 70e anniversaire de la mort d’Eleanor Florence Rathbone, cette députée britannique et militante humanitaire qui a consacré l’essentiel de sa carrière politique à sauver les réfugiés juifs dans et hors de l’Europe nazie et à se préoccuper de leur bien-être.
  •  

  • Georges Boschloos (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Foot : racisme et antisémitisme gagnent du terrain (PDF)
    Il ne faut pas être passionné de football pour se rendre compte que le racisme et l’antisémitisme marquent plus souvent des goals que les joueurs sur le terrain. Injures et insultes se multiplient dans les stades. À l’image d’un racisme et d’un antisémitisme grandissant dans nos sociétés ?
  •  

  • Romane Carmon (Stagiaire, étudiante en histoire à l'UCL - Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Scoutisme et Jeunesses hitlériennes : deux jeunesses en désaccord (PDF)
    Alors que le scoutisme rassemble actuellement environ 38 millions d’adhérents issus de 217 pays du monde, il n’est pas toujours vu d’un bon œil. En effet, les scouts et guides sont parfois vivement critiqués pour leur côté fermé, parfois dit « intégriste ». Rituels spécifiques, uniformes, esprit de groupe, références religieuses, voilà des caractéristiques qui en font pâlir plus d’un. Certains font parfois le parallèle entre nos scouts et les Jeunesses hitlériennes. Mais qu’en est-il vraiment ?
  •  

  • Romane Carmon (Stagiaire, étudiante en histoire à l'UCL - Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Massacres en République démocratique du Congo : silence médiatique ou conflit d’intérêts ? (PDF)
    Le 15 août 2016, le site de RFI rapporte un nouveau massacre à Beni, en République démocratique du Congo (RDC) : 51 victimes. Un fait qui aurait pu être important, certes, mais isolé. Cependant, certains journaux et documentaires utilisent les mots « génocide », « holocauste » pour caractériser la situation congolaise avec plus de six millions de victimes en vingt ans. Alors que la communauté internationale avait dit « plus jamais ça » après la Shoah, elle semble laisser se produire un réel massacre au Congo, sans que personne s’en soucie. Nous avons d’une part obtenu des renseignements sur la situation et, d’autre part, posé plusieurs questions à cent personnes sur leur connaissance des faits. Résultats ? Peu de gens sont informés de ce qu’il s’y passe… Doit-on pointer du doigt les médias ou dénoncer un manque d’intérêt personnel ?
  •  

  • Frédéric Crahay (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Jasenovac. Une cicatrice sur le sol croate (PDF)
    Depuis l’indépendance de la République de Croatie en 1991, le site du camp de concentration de Jasenovac symbolise un lieu qui ne cadre pas avec l’image d’un jeune État qui cherche à s’affirmer, voire à se défendre contre ses agresseurs.
  •  

  • Frédéric Crahay (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Le décret Nacht und Nebel : faire disparaître les résistants (PDF)
    Perdre un proche torturé et assassiné est douloureux pour les familles. Mais ne rien savoir peut être encore plus insupportable. Condamné à vivre dans l’incertitude, il est impossible aux familles de faire le deuil. Cette pratique, toujours d’actualité, n’est qu’une torture – psychologique – de plus infligée aux opposants par les régimes totalitaires. Elle pose encore davantage question quand elle est pratiquée par des États démocratiques, même à l’égard de terroristes avérés.
  •  

  • Frédéric Crahay (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : 2001 – 2016 : Le grand retour des barbelés (PDF)
    Entre le 24 et le 26 octobre 2016, plus de 7 000 migrants furent évacués de ce que les journalistes appelaient la « Jungle de Calais ». Le nombre de personnes sur place avait fortement augmenté à la suite de la crise migratoire qu’ont connu jusqu’à présent les années 2010. Le bastion Europe cherche à se protéger de ces migrations en faisant ériger des barrières de plus en plus nombreuses. Souvent, des photos de barbelés font la une des journaux, photos qui font parfois penser à celles du rideau de fer qui a pourtant disparu depuis 1989. Vit-on le grand retour des barbelés ?
  •  

  • ÉTUDE - Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Ce nazisme qui nous obsède (PDF)
    Ouvrages historiques, revues, journaux, documentaires, films de fiction, jeux vidéo, romans, bandes dessinées, sites internet, expositions… Le nazisme est omniprésent dans la culture européenne. Et quand ce n’est pas lui, c’est son maître à penser, Adolf Hitler. L’homme et son idéologie semblent représenter les pires horreurs auxquelles nous ne voudrions plus jamais être confrontés.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : La pédagogie pour contrer le négationnisme (1) : Analyse de trois génocides (PDF)
    Le 25 janvier 2016, la Cellule Démocratie ou barbarie organisait une journée d’étude pour démonter les négationnismes qui visent les génocides des Juifs, des Tutsis et des Arméniens.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : La pédagogie pour contrer le négationnisme (2) : Approches et outils (PDF)
    Dans le cadre d’une journée d’étude, des enseignants et des experts proposent des solutions pour contrecarrer les discours négationnistes vis-à-vis des génocides des Juifs, des Tutsis et des Arméniens.
  •   

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : L’enfant parfait : du Lebensborn à la sélection génétique (PDF)
    Le régime nazi souhaitait voir la race aryenne, qu’il considérait comme parfaite, dominer le monde. Pour y parvenir, il mit sur pied des Lebensborn, sortes de maternités SS, où l’on procédait à une sélection génétique des parents pour « produire » des enfants blonds aux yeux bleus. Depuis quelques années, des équipes de généticiens multiplient des expériences en vue de créer des « enfants parfaits ». Certains n’hésitent pas à faire le parallèle et s’inquiètent de voir se développer de tels projets.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Femmes résistantes et Droits des femmes, un combat toujours d’actualité (PDF)
    L’image glamour des femmes résistantes n’a pas toujours été garante d’évolution de droits pour les femmes. Cela s’observe encore aujourd’hui en matière d’inégalités salariales et autres sur le marché de l’emploi.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : La crise des réfugiés des années 1930 (1) : la non-gestion des démocraties européennes (PDF)
    La crise des migrants qui touche actuellement l’Union européenne ne lasse pas d’interpeller. Et les réactions des États-membres rappellent trop souvent celles des démocraties européennes devant l’afflux des réfugiés juifs dans les années 1930. Si la situation diffère, les réflexes protectionnistes sont similaires.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : La crise des réfugiés des années 1930 (2) : l’accueil des Juifs en Belgique (PDF)
    Plus le nombre de réfugiés syriens et irakiens fuyant la guerre augmente en Belgique, plus la politique d’accueil à leur égard tend à se raidir. Le constat vaut aussi pour les années 1930, lorsque les réfugiés juifs tentaient d’échapper au régime nazi. C’est à cette époque que sont apparus les premiers centres d’internement pour réfugiés, tel Merksplas.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : La crise des réfugiés des années 1930 (3) : le parcours d'intégration des Juifs (PDF)
    L’intégration des primo-arrivants – ou nouveaux migrants – tient une place de plus en plus importante dans le discours politique. Qu’il s’agisse d’inburgering ou de parcours d’intégration, l’objectif est le même : favoriser l’inclusion des personnes d’origine étrangère dans notre société. Les moyens pour y parvenir n’ont rien de nouveau, les associations d’aide aux réfugiés juifs les utilisaient déjà dans les années 1930.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : La crise des réfugiés des années 1930 (4) : le mythe de la cinquième colonne (PDF)
    Les attentats commis en Europe en 2015 et 2016, revendiqués par l’État islamiste, ont renforcé les sentiments xénophobes et confortés les discours racistes des partis populistes et d’extrême droite. Les réfugiés sont souvent considérés comme des terroristes en puissance. Il en a été de même pour les réfugiés juifs qui fuyaient le régime nazi pendant les années 1930. Ces derniers étaient suspectés d’être des espions ennemis et de potentiels saboteurs en cas d’invasion de la Belgique. Persécutés dans le Troisième Reich, réfugiés et internés comme suspects en Belgique – puis en France pour certains –, ils ont été déportés pour la plupart à Auschwitz.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Namibie : vers une reconnaissance du génocide des Hereros et des Namas (PDF)
    Longtemps le génocide des Hereros et des Namas a été relégué dans les oubliettes de l’Histoire. L’Allemagne devrait enfin présenter ses excuses à la Namibie pour ce qui a été bien plus qu’un crime colonial. Mais la question des indemnisations est loin d’être réglée… Peut-être qu’un jour ce sera au tour de la Belgique de se pencher davantage sur son passé et ses crimes coloniaux.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Enfance et guerre (1) : Quand les enfants de la Maison d’Izieu nous parlent... (PDF)
    Les enfants font souvent partie des victimes innocentes de la guerre. Dans le cas de la colonie d’Izieu, cette réalité est d’autant plus cruelle que ces enfants ont été assassinés uniquement pour ce qu’ils étaient : des Juifs. Mais pourquoi les histoires d’enfants martyrs nous interpellent-elles à ce point ?
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Guerre à la culture (1) : La destruction des mausolées de Tombouctou est un crime de guerre (PDF)
    Pour la première fois, un tribunal a qualifié de crime de guerre la destruction de biens culturels. Le djihadiste Ahmad Al Faqi Al Mahdir a été condamné à neuf ans de prison pour avoir organisé, en 2012, la destruction des mausolées de Tombouctou au Mali. Il s’agit d’une première. Pourtant, depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, les régimes autoritaires et mouvements terroristes ne se sont pas privés de détruire les biens historiques et culturels.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Au-delà du souvenir, la communauté juive d'Arlon aujourd'hui (PDF)
    La communauté juive d'Arlon est considérée comme une des plus anciennes de Belgique. Bien intégrés, ses membres n'ont malheureusement pas échappé aux persécutions nazies. Aujourd'hui, la communauté juive arlonaise se dépeuple. La ville abrite pourtant la première synagogue construite en Belgique. Le bâtiment est actuellement fermé, car il doit être rénové. La communauté musulmane a également contribué au financement de cette rénovation.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Les fusillés de Noville, victimes civiles de la guerre (PDF)
    L’actualité ne cesse de nous rappeler que les civils sont les premières victimes des conflits. Pas seulement du fait de bombardements ou de « dégâts collatéraux », mais aussi d’une volonté délibérée de massacrer des civils. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, la Belgique y a été confrontée, entre autres lors de la bataille des Ardennes, comme à Noville (Bastogne), où huit civils ont été froidement abattus. En janvier 2016, la ville de Bastogne a décidé de donner les noms de ces martyrs aux rues du village.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Quand Alep interpelle le travail de mémoire (PDF)
    Les bombardements d’Alep indignent l’opinion internationale. Quand s’arrêtera le massacre ? Mais l’arbre ne doit pas cacher la forêt. Les crimes du régime syrien n’ont pas commencé en 2011 - année du début de la guerre civile -, ils remontent au moins à la prise du pouvoir, en 1970, par Hafez el-Assad, le père de l’actuel président.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Du viol en temps de guerre au viol comme arme de guerre (PDF)
    Les violences sexuelles contre les femmes sont malheureusement toujours d’actualité. Elles prennent une intensité encore plus dramatique au cours de conflits ou dans des pays dirigés par des dictateurs ou des zones sous le contrôle de milices armées. Les récents crimes sexuels de l’État islamique, de Boko Haram ou des milices en RDC ne constituent qu’une partie de l’histoire de la violence sexuelle contre les femmes.
  •  

  • Baudouin Massart (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Dénaturalisés. Les retraits de nationalité sous Vichy (PDF)
    Le statut des immigrés est souvent fragile. L’actualité nous le rappelle tous les jours. Ils doivent prouver leur capacité à s’intégrer, leur capacité à travailler sans pour autant concurrencer le travail des nationaux... Certains demandent à être naturalisés afin de ne plus vivre dans l’insécurité juridique et administrative. Mais qu’arrive-t-il lorsqu’un État décide de dénaturaliser ces « nouveaux » citoyens ? C’est ce que dévoile l’enquête de Claire Zalc.
  •  

  • Johan Puttemans (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Le tatouage à Auschwitz. Comment marquer quelqu’un à vie (PDF)
    Les numéros tatoués sur les bras des rescapés d’Auschwitz ont marqué durablement la mémoire collective. Ce qui explique les réactions virulentes lors du « marquage » des migrants dans certains pays européens. Mais comparaison n’est pas raison...
  •  

  • Johan Puttemans (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Barbara Puc, l’enfant qui naquit à Auschwitz… et y survécut (PDF)
    Le camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau n’avait à l’origine aucun équipement prévu pour enfants, et encore moins pour nouveau-nés. Néanmoins, quelques centaines d’enfants vont y naître. Il est impensable que ce lieu de mort et de désolation ait servi de lieu de naissance. Le système nazi n’hésita pas à placer des femmes enceintes en camp de concentration, avec les conséquences qui en découlèrent. Même si la plupart des bébés étaient assassinés dès leur naissance, certains, comme Barbara Puc qui a eu 72 ans en 2016, en réchappèrent.
  •  

  • Jean-Louis Rouhart (Lauréat 2011 du Prix « Fondation Auschwitz – Jacques Rozenberg ») : Paul Sobol et la résilience. Revivre après Auschwitz (PDF)
  • Empruntée aux sciences physiques, la résilience est la capacité d’un métal à reprendre sa structure initiale après avoir été altéré. Appliqué à la psychologie, ce concept se traduit par la capacité d’un être humain de se reconstruire après un traumatisme sévère, comme avoir séjourné dans un camp de concentration. La résilience a été popularisée par le psychiatre psychanalyste Boris Cyrulnik, qui a connu le sort d’enfant caché au cours de la Seconde Guerre mondiale.
     

  • ÉTUDE - Sarah Timperman (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : De l’Amicale à la Fondation Auschwitz : construction de mémoires (PDF)
    Le travail de mémoire apparait aujourd’hui comme le nouveau fer de lance de l’éducation à la citoyenneté. Pourtant, le génocide des Juifs a longtemps été absent de notre paysage mémoriel, y compris dans les associations d’anciens déportés comme l’Amicale belge des ex-Prisonniers politiques de Silésie, ancêtre de l'actuelle Fondation Auschwitz.
  •  

  • Daniel Weyssow (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Récits de la prison de Saint-Gilles (1940-1944) (PDF)
    À l'heure où l'avenir de la prison de Saint-Gilles devient de plus en plus incertain, il est important de se pencher sur sa valeur patrimoniale en tant que site mémoriel. Durant la Seconde Guerre mondiale, nombre de résistantes et résistants ont séjourné entre ses murs. Et ils ont produit maints récits qui font revivre cette prison de l'intérieur. Plongée dans l'univers carcéral des années de guerre.
  •  

  • Daniel Weyssow (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : De la Maison des Tramwaymen à l'Espace Magh : une histoire interculturelle (PDF)
    Il y a de ces bâtiments dont l'histoire marque par la permanence de l'esprit des lieux. Qui sait encore aujourd'hui que l'Espace Magh accueillait dans les années 1930 des réfugiés antinazis, des réfugiés juifs et des réfugiés espagnols ? La mixité culturelle semble n'avoir jamais cessé d'habiter ce lieu.
  •  

  • Daniel Weyssow (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Des pavés de mémoire en hommage aux membres fondateurs de la Fondation Auschwitz (PDF)
    Créés par l’artiste allemand, Günther Demnig, les Stolperstein – ou « pavés de mémoire » – font revivre les déportés là où ils ont été raflés. Leur pose en Belgique est organisée par l’Association pour la mémoire de la Shoah. Au-delà des chiffres, les noms, les dates et lieux de déportation repris sur les pavés interpellent le passant. Ils peuvent aussi servir d’outil de sensibilisation pour les écoles et pour les publics adultes.
  •  

  • Daniel Weyssow (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Le Verfügbar aux Enfers. Une Opérette à Ravensbrück : entretien avec Marion Pillé (PDF)
    L’opérette de Germaine Tillion rédigée au camp de concentration de Ravensbrück a été interprétée du 29 novembre au 10 décembre 2016 au Théâtre Marni à Bruxelles. Nous avons rencontré la metteure en scène, Marion Pillé, deux mois après l’étape de travail présentée par sa compagnie Les Souffleuses de Chaos, le 11 novembre 2015, à la Maison de la Création. L’invitation portait en exergue la présentation suivante : « Sur la piste jonchée de cheveux tondus d’un cirque macabre à l’humour grinçant, quatre comédiennes chantent et dansent pour défier la mort et la barbarie. »
 
Nos activités sont soutenues par :logo loterie fr logo_fwb   logo_bnb_fr       Nous sommes membre du BCH : 

Contact

Fondation Auschwitz – Mémoire d'Auschwitz ASBL
Rue aux Laines, 17 boîte 50 – B-1000 Bruxelles

   +32 (0)2 512 79 98
   +32 (0)2 512 58 84
   info@auschwitz.be

Bureaux ouverts du lundi au vendredi de 9 h 30 à 16 h,
accès de préférence sur rendez-vous.

twfbytin

Devenir membre

Pour devenir membre adhérent de la Mémoire Auschwitz ASBL, pour participer à ses activités et soutenir ses actions, il suffit de nous contacter et de verser la somme de 40,00 € au compte n° 310-0780517-44 (IBAN : BE55 3100 7805 1744 – BIC : BBRUBEBB)

Tout don supérieur à 40,00 € donnera lieu à une exonération fiscale pour les contribuables belges. 

S'abonner

à notre newsletter en français

catchme refresh
Joomla Extensions powered by Joobi