Analyses et études de 2017
Analyses et études de 2017
  • Gorik de Henau (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Anthropoid versus HHhH : Heydrich doublement assassiné (PDF)
  • Plus de 70 ans après la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie, la Seconde Guerre mondiale continue à nourrir l’imaginaire cinématographique. Reinhard Heydrich, vice-protecteur de Bohême-Moravie et l’un des principaux planificateurs de la Shoah, est assassiné à Prague le 27 mai 1942. L’événement a été récemment porté à l’écran à deux reprises. Nous comparerons ici ces deux versions pour les replacer dans un contexte plus large.

  • Nathalie Peeters (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Les enfants de la guerre (PDF)
  • On ne parle guère dans les manuels d’histoire de ces enfants illégitimes nés pendant ou après la Seconde Guerre mondiale ; tels les enfants de soldats de l’armée hitlérienne nés dans les territoires occupés par l’Allemagne nazie, de femmes françaises travaillant pour la Wehrmacht, de prisonniers emmenés en Allemagne, de volontaires ou de main-d’œuvre réquisitionnée par le STO. Dans cet article, sera plus particulièrement abordé le cas des enfants nés de père allemand, soldat de la Wehrmacht, et de mère belge ou française.

  • Nathalie Peeters (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Les enfants cachés au château de Beloeil (PDF)
  • Résidence des Princes de Ligne depuis le XIVe siècle, le château de Beloeil, souvent appelé le Versailles belge s’élève en terre hennuyère depuis plus de six siècles. Eugène II, 11e Prince de Ligne, et sa femme, la Princesse Philippine de Noailles de Mouchy de Poix, ont caché durant la Seconde Guerre mondiale des enfants juifs dans l’enceinte de ce château.

  • Nathalie Peeters (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Le Juste de Bordeaux (PDF)
  • Il y a tout juste 30 ans, le Portugal a remis la médaille de l’Ordre de la liberté au grade d’officier à Aristides de Sousa Mendes.

  • Nathalie Peeters (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Le « vieux Docteur » père fondateur des droits de l'enfant (juillet 1878 - août 1942) (PDF)
  • Janusz Korczak, médecin, pédagogue, écrivain, a voué sa vie aux droits de l'enfant. Il a été déporté à Treblinka, début août 1942, avec les enfants juifs du ghetto de Varsovie qu'il a refusé d'abandonner. Ils furent tous gazés à leur arrivée.

  • Johan Puttemans (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Les enfants victimes, une atteinte atemporelle aux fondements de l’humanité (PDF)
  • Les enfants sont indéniablement les victimes les plus vulnérables. L’âge auquel un individu n’est plus un enfant mais un (jeune) adulte fait débat. La Convention internationale des Droits de l’Enfant fixe l’âge de la majorité à dix-huit ans. Selon un rapport de l’UNICEF (United Nations International Children’s Emergency Fund, créé le 11 décembre 1946), 29 000 enfants de moins de cinq ans meurent chaque jour dans le monde – ce qui concorde avec le nombre avancé de quelque 21 morts par minute, pour l’essentiel dans les « pays en développement ». 70 % des 11 millions de décès d’enfants dénombrés chaque année sont imputables à six facteurs : diarrhée, malaria, infection néonatale, affection pulmonaire, naissance prématurée et anoxie lors de l’accouchement. On estime à 92 millions le nombre d’enfants morts entre 2000 et 2010. Soit 92 millions de « jeunesses perdues » !

  • Sarah Timperman (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Le musée mémorial d’Auschwitz a 70 ans (PDF)
  • Érigé en musée d’État par les autorités polonaises le 2 juillet 1947, le site d’Auschwitz-Birkenau est aujourd’hui le symbole de la Shoah et de la criminalité nazie. Pourtant, à la Libération, la question s’est posée : « Que faut-il faire d’Auschwitz ? » Objet d’un usage politique durant la période communiste, Auschwitz a été jusque dans les années 1990 au cœur d’une guerre des mémoires.

  • Yannik van Praag (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Enfants de guerre en Belgique : entretien avec Gerlinda Swillen (PDF)
  • Durant la Seconde Guerre mondiale, des milliers d’enfants sont nés en Belgique de relations entre soldats de la Wehrmacht et femmes autochtones. Il s’agit d’enfants de guerre au sens strict, c’est-à-dire que sans le conflit, leurs géniteurs ne se seraient pas rencontrés et ne les auraient donc pas conçus. Gerlinda Swillen est l’une de ces enfants. Lorsqu’elle finit par apprendre, en 2007, le nom de son géniteur, elle redouble d’énergie pour connaître son passé. Ces recherches débouchent sur une première véritable étude des enfants de guerre en Belgique, couronnée par une thèse de doctorat défendue en janvier 2016.

  • Yannik van Praag (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Guernica 1937 – 2017 (1) : Information et désinformation (PDF)
  • Si le bombardement de Guernica a eu un tel impact international, c’est notamment grâce aux correspondants de presse qui l’ont révélé. La bataille de l’information qui a suivi n’est pas sans rappeler d’autres dynamiques bien plus actuelles.

  • Yannik van Praag (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Guernica 1937-2017 (2) : villes et civils, cœurs de cible (PDF)
  • Le bombardement de Guernica a révélé la férocité des régimes totalitaires européens mais aussi la puissance destructrice de l’aviation. Le massacre a été rendu possible, non seulement par les « avancées » techniques réalisées par l’industrie aéronautique, mais également par les stratèges militaires qui ont « pensé » leur intégration au sein des forces armées.

  • Yannik van Praag (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Parler du conflit israélo-palestinien à l’école (PDF)
  • Le conflit israélo-palestinien suscite chez nous des débats virulents, y compris chez les adolescents. Il est également l’objet de nombreux tabous. Dès lors se pose la question du rôle que peut ou doit jouer l'école face à cette problématique. N’est-il pas nécessaire d’ouvrir une réflexion de fond ?

  • Yannik van Praag (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : L’obsession du grand remplacement (PDF)
  • Élaborée par le romancier et essayiste français Renaud Camus, la théorie complotiste du grand remplacement fait tache d’huile. Elle déborde aujourd’hui largement de l'extrême droite stricto sensu.

  • Yannik van Praag (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : La remigration, « nouveau » logiciel de l’extrême droite (PDF)
  • Un néologisme a fait récemment son apparition à la droite de la droite de l’échiquier politique français : la remigration. L’idée centrale qu’il véhicule est de débarrasser la France de « la majeure partie » de ses immigrés extra-européens.

  • Yannik van Praag (Mémoire d'Auschwitz ASBL) : Le Camp des Saints, un livre raciste ? (PDF)
  • Le Camp des Saints, roman de l’écrivain et explorateur français Jean Raspail, publié en 1973, est exalté au sein des divers mouvements identitaires, nationalistes et suprémacistes de toutes sortes qui se développent outre-Atlantique et en Europe.

 
Nos activités sont soutenues par :logo loterie fr logo_fwb   logo_bnb_fr       Nous sommes membre du BCH : 

Contact

Fondation Auschwitz – Mémoire d'Auschwitz ASBL
Rue aux Laines, 17 boîte 50 – B-1000 Bruxelles

   +32 (0)2 512 79 98
   +32 (0)2 512 58 84
   info@auschwitz.be

Bureaux ouverts du lundi au vendredi de 9 h 30 à 16 h,
accès de préférence sur rendez-vous.

twfbytin

Devenir membre

Pour devenir membre adhérent de la Mémoire Auschwitz ASBL, pour participer à ses activités et soutenir ses actions, il suffit de nous contacter et de verser la somme de 40,00 € au compte n° 310-0780517-44 (IBAN : BE55 3100 7805 1744 – BIC : BBRUBEBB)

Tout don supérieur à 40,00 € donnera lieu à une exonération fiscale pour les contribuables belges. 

S'abonner

à notre newsletter en français

catchme refresh
Joomla Extensions powered by Joobi