• 2018-2019 : L’extrémisme est de retour ! Le travail de mémoire : un moyen de résister

  • 2017-2018 : Les limites de la vérité

  • 2016-2017 : On peut tout accepter au nom de la démocratie !

  • 2015-2016 : Valeur humaine, valeur marchande ?

  • 2014-2015 : Peut-on rire de tout ?

  • 2013-2014 : La désobéissance peut-elle être civique ?

  • 2012-2013 : « Ce n’est pas parce qu’il y a effectivement des différences entre les hommes qu’il faut conclure à la suprématie des uns et à l’infériorité des autres. Il ne faut pas confondre différence et inégalité. » (Jean Rostand)

  • 2011-2012 : « Si vous désirez la sympathie des masses, vous devez leur dire les choses les plus stupides et les plus crues. » (Adolf Hitler) – La connaissance du passé permet-elle d’éviter la répétition de la violence et des crimes ?

  • 2010-2011 : À votre avis, pour quelle(s) raison(s) des extrémismes montent-ils en puissance en Europe ?

  • 2009-2010 : Comment concevez-vous votre rôle de citoyen, des droits et devoirs que cela comporte ?

  • 2008-2009 : « Yes we can » (Barack Obama)

  • 2007-2008 : « Ce qui constitue une nation, ce n’est pas de parler la même langue, ni d’appartenir à un groupe ethnographique commun, c’est d’avoir fait ensemble de grandes choses dans le passé et de vouloir encore en faire dans l’avenir » (Ernest Renan (1823-1892))

  • 2006-2007 : Vous venez de participer à vos premières élections démocratiques – ou serez appelés prochainement à le faire – qui constituent à la fois un droit et un devoir. Que pensez-vous à ce sujet ? Est-ce une atteinte à votre liberté ?

  • 2005-2006 : L’opinion publique est-elle fabriquée par les médias ou les médias reflètent-ils l’opinion publique ?

  • 2004-2005 : « La période nazie fut la démonstration qu’on peut être cultivé sans être civilisé » (Extrait du livre d'Ernest Vinurel, Rive de cendre)

  • 2003-2004 : « La clémence qui compose avec la tyrannie est barbare » (Robespierre - Discours sur le jugement de Louis XVI prononcé à la tribune de la Convention le 28 décembre 1792)

  • 2002-2003 : « Les hommes élèvent trop de murs et ne construisent pas assez de ponts » (Saint-Exupéry)

  • 2001-2002 : Les guerres sont-elles suscitées pour des raisons politiques, économiques, sociales, culturelles, religieuses ou autres ?

  • 2000-2001 : « La tolérance est faiblesse et non force » (Günther Grass)

  • 1999-2000 : Les inégalités socio-économiques engendrent des formes d'exclusion beaucoup plus que les modes de vie liés aux différences d'ethnies ou de philosophies.

  • 1998-1999 : La politique d'exclusion mène nécessairement à l'infamie car elle dénie à l'autre son humanité. Comment dès lors concevez-vous votre rôle de citoyen ?

  • 1997-1998 : Notre société est à nouveau entraînée dans un tourbillon de violences. Nous acheminons-nous vers une société duale ? Y a-t-il un idéal de société dans lequel vous seriez prêts à vous investir ?

  • 1996-1997 : Comment imaginez-vous l'avenir de notre pays ?
    • A votre avis comment concevoir les droits et obligations des citoyens  ?
    • Que pensez-vous des appels récents qui peuvent mener à la délation  ?
    • Quelle réflexion cela vous inspire-t-il en relation avec le nazisme et les autres totalitarismes ?

  • 1995-1996 : Les traditions humanistes de justice et d'égalité et leurs acquis les plus récents sont-ils en train de disparaître ? Trois facteurs concourent à leurs disparitions :
    • 1) L'invasion des modes de vie, de communication et des modèles économiques qui font de l'argent et du pouvoir par l'argent le but de la vie.
    • 2) L'irruption d' intégrismes et de fanatismes de toutes natures.
    • 3) Le chaos incontrolé des pays de l'Est déstabilisés où capitaux et compétitivité s'installent et ou l'homme est oublié.
    • Que vous suggèrent les propositions ci-dessus ? Quel esprit de résistance doit-il nous animer et quelles solidarités faut-il assurer pour faire face à ces trois facteurs ?

  • 1994-1995 : « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté » (Saint-Just)

  • 1993-1994 : Réflexions sur la violence

  • 1992-1993 : Qu’est-ce que l’homme ?

  • 1991-1992 : Libération par les nationalismes ? L’an 2000 : Où allons-nous ? Que voulez-vous ?

  • 1990-1991 : Le civisme.

  • 1989-1990 : Démocratie : Que sont devenus nos droits de l’homme ?

  • 1988-1989 : « Le droit au jugement » (selon Spinoza)

  • 1987-1988 :
    • 1° Que penser du problème crucial de la conservation de la mémoire historique.
    • 2° La responsabilité, c’est ne pas soumettre l’homme à l’obligation de répondre.
    • 3° Un seuil de tolérance à l’acceptation de la différence de l’autre ?

  • 1986-1987 : Histoire récente et totalitarisme.