Série d'évènements « Remember75 » - du 26 janvier au 10 mai 2020 - Fondation Auschwitz
Agenda

L'ASBL Mémoire d'Auschwitz – Fondation Auschwitz vous invite à participer à la série d'évènements « Remember75 » (films, concerts, pièces de théâtre, conférences, expositions et parcours mémoriels) qu'elle organise du 26 janvier au 10 mai 2020.


remember75-bandeau-web


Le 17 janvier 1945, l’armée soviétique entre dans Varsovie. Himmler ordonne l’évacuation d’Auschwitz. Des dizaines de milliers de déportés entament les « marches de la mort » pour rejoindre d’autres camps de concentration. Beaucoup meurent en chemin. Dix jours plus tard, le 27 janvier 1945, l’Armée rouge arrive au camp d’Auschwitz, pratiquement désert. Cette date est commémorée comme le jour de la libération du camp, entré dans l’histoire comme le symbole de la Shoah.

Bien que la Belgique ait été libérée progressivement entre septembre et novembre 1944, ce n’est que le 8 mai 1945 que l’Allemagne capitule officiellement, mettant un terme à la Seconde Guerre mondiale en Europe.

L'ASBL Mémoire d’Auschwitz souhaite utiliser ses connaissances, sa longue expérience et l’expertise qu’elle a acquise depuis 40 ans pour commémorer en 2020 ces deux dates au titre de 75e anniversaire de la libération et de la paix avec toute une série d’activités : entre le 26 janvier et le 10 mai 2020, nous vous proposons pendant 15 week-ends, des projections de films de fiction et de documentaires, des concerts, des pièces de théâtre, des conférences et des visites guidées.

L’accès à toutes les activités est gratuit.

Détails et réservations sur le site Remember75.be.

 

Prochain week-end :

 

everything illuminated web

Samedi 15 février à 13 h au cinéma Aventure (la séance commence à 12 h 30) : deux documentaires


  • MA BISTER – Lydia Chagoll (2014 / Belgique / 90 min.)

    L’histoire des Sinti et des Roms est méconnue. Tout comme la stigmatisation, la discrimination et l’oppression de cette population depuis le 17e siècle. Le génocide dont elle a été victime durant le régime nazi n’est même pas reconnu par certains historiens.
    Le documentaire « Ma Bister » donne un aperçu de la vie des Sinti et des Roms au fil des siècles, depuis leur départ d’Inde, leur migration vers les pays européens et la montée du régime nazi qui décrète l’élimination de ce peuple.

  • LE NOM DES 86 – Emmanuel Heyd et Raphael Toledano (2014 / France / 63 min.)

    86 Juifs sélectionnés au camp d'Auschwitz sont déportés à l'été 1943 au camp de Natzweiler-Struthof où une chambre à gaz a été spécialement aménagée pour les tuer. August Hirt, directeur de l'Institut d'anatomie de Strasbourg, souhaite constituer une collection de squelettes juifs, pour garder trace de cette « race » qui « incarne une sous-humanité repoussante, mais caractéristique » (selon les mots employés par August Hirt).
    Comment ce sinistre projet a-t-il vu le jour ? Que sont devenus les 86 Juifs gazés pour cette collection anatomique ?
    Sur les lieux du crime, experts, témoins et acteurs de la mémoire font le récit d'un des plus tragiques épisodes de la Seconde Guerre mondiale, emblématique de la Shoah et des dérives de la science sous le nazisme, tout en questionnant la difficile mémoire du crime et ses implications éthiques. Mais cette histoire, c'est aussi et surtout le combat d'un journaliste allemand pour redonner une identité à ces hommes et femmes réduits à une liste de matricules. L'inlassable quête pour retrouver le nom des 86.


Réservation obligatoire via notre site Remember75

Cinéma Aventure
Galerie du Centre
Rue des Fripiers, 15
1000 Bruxelles
(Proximité Métro Bourse et De Brouckère, Gare centrale, Parking Monnaie)

 

tint web
Dimanche 16 février à 11 h : Parcours mémoriels « Mémoire juive et résistante du quartier “Marolles-Midi” »

L’inscription passée d’une communauté juive parsemée autour de la gare du Midi semble aujourd’hui à peu près complètement oubliée. Qu’en reste-t-il sur le terrain ? Terre d’asile pour de nombreux réfugiés ayant fui le nazisme dans les années qui précédèrent la Seconde Guerre mondiale, la population juive ne put que très partiellement échapper à l’emprise de l’occupant. Quels lieux comptèrent pour les immigrés ? Quelles furent les interactions avec les habitants de souche ? La résistance se manifesta-t-elle dans le quartier face à l’occupant qui mit en place, comme dans tous les pays occupés, des procédures visant à répertorier, isoler, puis éliminer, notamment par des rafles, les populations juives via les déportations ? Comment procédèrent-ils dans le quartier pour arriver à leurs fins ? Certains arrivèrent-ils à se cacher ? Les deux heures du parcours, qui s’effectuera dans l’axe de la rue des Tanneurs et s’achèvera sur la petite ceinture à proximité de la gare du Midi, seront ponctuées d’une quinzaine de lieux d’intérêt mémoriel.

Réservation obligatoire via notre site Remember75

Départ : Au coin de la rue du Poinçon et de la rue des Alexiens (à 100 mètres du Manneken-Pis) devant la fresque murale de Gaétan Tarantino.

COMPLET !
Dépêchez-vous, il ne reste plus que quelques places pour les dimanches 22 mars et 10 mai à 11 h !
 
Nos activités sont soutenues par :logo loterie fr logo_fwb   cocof   logo_bnb_fr       Nous sommes membre du BCH : 

Contact

Fondation Auschwitz – Mémoire d'Auschwitz ASBL
Rue aux Laines, 17 boîte 50 – B-1000 Bruxelles
   +32 (0)2 512 79 98
   info@auschwitz.be
Bureaux ouverts du lundi au vendredi de 9 h 30 à 16 h,
accès de préférence sur rendez-vous.
twfbytin

Devenir membre

Pour devenir membre de l'ASBL Mémoire Auschwitz, participer à ses activités et soutenir ses actions, il suffit de nous contacter et de verser la somme de 40,00 € sur le compte IBAN : BE55 3100 7805 1744 – BIC : BBRUBEBB.
Tout don supérieur à 40 € donnera lieu à une exonération fiscale pour les contribuables belges.

S'abonner

à notre newsletter en français
captcha