Sommaire du n° 133 - Fondation Auschwitz
Revue scientifique « Témoigner »
Éditorial : 2021 : le retour de l'obscurantisme ? (Frédéric Crahay)



Chroniques
  • Film Mr. Jones. L’ombre de Staline (d'Agnieszka Holland) (Brecht Capiau)

  • Livre Roman historique et littérature mémorielle : La Fabrique des salauds de Chris Kraus (Daniel Acke)
    Avec La Fabrique des salauds, paru en 2017 sous le titre original Das Kalte Blut, le réalisateur, scénariste et écrivain allemand Chris Kraus signe un monumental roman historique qui prend pour objet les crimes de masses du nazisme et leurs répercussions tout au long du vingtième siècle.

  • Livre Rwanda, l’éloge du sang. Les crimes du Front Patriotique Rwandais (Ornella Rovetta)
    Depuis la publication de son ouvrage In Praise of Blood en 2018, la journaliste Judi Rever suscite la polémique. La dernière controverse est née d’une invitation par la prestigieuse Université de Cambridge en avril 2021. Il y a deux ans, un autre débat avait agité le monde académique belge lors de la présentation du livre dans quatre universités.

  • Livre Exils en Méditerranée. Les chemins de la liberté : du train des Milles au Capitaine-Paul-Lemerle, en passant par les Pyrénées (Geneviève Gilson)
    Dans les chroniques précédentes, nous avons découvert, à travers les destins d’Anna Seghers, Jean Malaquais et Dina Vierny, l’exil en France, particulièrement à Marseille, de réfugiés, traqués par le régime nazi en raison de leurs convictions politiques ou de leur origine juive. Nous avons vu se mettre en place, dans ce grand port méditerranéen de la zone non occupée, « la résistance avant la Résistance », selon le mot de Victor Serge. Une résistance humanitaire via un réseau d’organisations d’aide internationales, essentiellement américaines, politiques ou confessionnelles et de diplomates courageux qui n’hésitèrent pas à délivrer massivement passeports et visas.

  • Entretien avec Tomas Baum (propos recueillis par Frédéric Crahay)



Mots de mémoire



Portfolio : Les camps français de la Retirada (Erika Donis)



Entretien : Laurent Joly (propos recueillis par Nathalie Peeters)
Laurent Joly est directeur de recherche au CNRS. Spécialiste de l’histoire de l’antisémitisme en France sous l’Occupation. Auteur de plusieurs ouvrages, pour n’en citer que quelques-uns :
Darquier de Pellepoix et l’antisémitisme français (Berg international, 2002) ; Vichy dans la « Solution finale » : Histoire du commissariat général aux Questions juives (1941-1944) (Grasset, 2006) ; L’Antisémitisme de bureau : Enquête au coeur de la préfecture de Police de Paris et du commissariat général aux Questions juives (1940-1944) (Grasset, 2011) ; Dénoncer les Juifs sous l’Occupation : Paris, 1940-1944 (CNRS, 2017) ; L’État contre les juifs : Vichy, les nazis et la persécution antisémite (Grasset, 2018).



Dossier : 1918-1938. La politisation de la musique en Europe

Ce dossier s’intéresse à l’instrumentalisation de la musique par le monde politique dans l’entre-deux-guerres. Les cas sont nombreux et éclairent la façon dont la propagande politique s’est propagée dans la culture musicale européenne.

  • Présentation : Gleichschaltung et musique : certainement pas un Blitzkrieg (Peter Malisse)

  • Politisation de la musique allemande et montée du nazisme : du bolchevisme musical au bolchevisme culturel (1920-1938) (Amaury du Closel)

  • Musique et austrofascisme à Vienne (1934-1938) (Didier Francfort)

  • Otto Klemperer et les événements politiques survenus en Europe entre 1918 et 1938 (Philippe Olivier)

  • Searching for Lost Music (Francesco Lotoro)

  • Hermann Leopoldi and the Buchenwald Hymn (Ronald Leopoldi)



Varia
  • Geheime Feldpolizei et Sipo-SD en Belgique. Considérations historiographiques et analytiques sur deux acteurs de la répression allemande (Louis Fortemps et Vincent Gabriel)


  • La vie juive dans le quartier Marolles-Midi. Le fil d’une (re)découverte (Daniel Weyssow)


  • Paradoxes idéologiques du discours soviétique. Hygiénisme, puritanisme moral et mythification du peuple (Thomas Franck)




Site mémoriel
  • The Austrian national exhibition at the Auschwitz-Birkenau State Museum (Michael Doujak and Hannah Lessing)



Librairie


À lire / à voir / à suivre
 

La Revue est disponible en ligne sur 
openedition.org


revues.org

 
Nos activités sont soutenues par :logo loterie fr logo_fwb   cocof          Nous sommes membre du BCH : 

Contact

Fondation Auschwitz – Mémoire d'Auschwitz ASBL
Rue aux Laines, 17 boîte 50 – B-1000 Bruxelles
   +32 (0)2 512 79 98
   info@auschwitz.be
Bureaux ouverts du lundi au vendredi de 9 h 30 à 16 h,
accès de préférence sur rendez-vous.
twfbytin

Devenir membre

Pour devenir membre de l'ASBL Mémoire Auschwitz, participer à ses activités et soutenir ses actions, il suffit de nous contacter et de verser la somme de 40,00 € sur le compte IBAN : BE55 3100 7805 1744 – BIC : BBRUBEBB.
Tout don supérieur à 40 € donnera lieu à une exonération fiscale pour les contribuables belges.

S'abonner

à notre newsletter en français
captcha 
J'accepte la Politique de confidentialité
Le site Internet de la Fondation Auschwitz et de l'ASBL Mémoire d’Auschwitz utilise des cookies pour faciliter la navigation sur ce site web et permettre l’utilisation de ses fonctionnalités. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.